En 2018, l'ACTAG-PRW a renforcé le programme de suivi écologique et de lutte anti-braconnage du Parc Régional W, au Bénin, Burkina Faso et Niger:

 

Projet de suivi et de conservation des félins du Parc Régional W :

                                                 

 

 

​​

Objectifs et moyens :

       1. Renforcer le programme de surveillance du Parc Régional W :

 

Afin de pouvoir limiter les pressions anthropiques (braconnage, pêche, coupe de bois, transhumance) toujours plus grandissantes dans Parc Régional W, l'ACTAG-PRW a financée et coordonnée 1 équipe de 10 Rangers dans chaque composante du Parc régional W (Bénin, Burkina Faso et Niger) a raison de 10 jours de patrouilles par équipe et par mois. 

Tous les frais liés aux primes de patrouilles des Rangers, nourriture, carburant, entretiens des véhicules etc. ont ainsi été pris en charge.

       2. Suivi des populations de lions dans le Complexe WAP:

L’objectif principal est de contribuer au suivi des populations de lion sur l’ensemble du complexe WAP. Spécifiquement il s’agit de :

  • Réaliser un suivi du lion sur le complexe formé par les aires protégées du parc régional W et d’Arly ;

  • Contribuer à un meilleur suivi du lion sur l’ensemble du complexe écologique W-Arly-Pendjari

  • Réaliser une carte de distribution actuelle du lion sur l’ensemble du complexe W-Arly Pendjari

  • Collecter et analyser les données sur les félins et sur les activités illégales (braconnage et transhumance sur la zone d’étude)
     

Cette étude a été réalisée en collaboration avec les autorités du Complexe d'aires protégées W et Arly ainsi que la Coopération Allemande (GIZ) et l’ONG ADDBIO.

Un dispositif de 180 pièges photographiques sur l’ensemble du complexe WAP a été déployé suivant la méthode de pose dite systématique, en utilisant les centroides d’une grille de 10 x 10 Km. Le traitement de données a été fait par l'ONG ADDBIO, à l’aide du logiciel WildID, dès la collecte de données chaque mois.

 

Résultats :

      1. Surveillance :

  • 30 braconniers appréhendés

  • 10 éleveurs appréhendés

  • Sécurisation du Parc Régional W renforcée

    

 

  2. Suivi des lions du Complexe WAP :

La dernière étude sur le dénombrement des lions en Afrique de l'Ouest (Bouché, 2014) a estimé la population à environ 400 individus, dont 360 résideraient dans le Complexe WAP et 100 dans le Complexe Pendjari.

Au terme des six mois de piégeage, un effort de piégeage de 9008 jours-caméra a été réalisé. 37 espèces de mammifères ont été détectées parmi lesquels le lion, le léopard, l’éléphant et le damalisque. Sur l’ensemble des sites échantillonné, près de 20 % ont fait l’objet de détection du lion sur l’ensemble du complexe W_Arly.

Les indices d’abondance relatives des lions sont de :

  •  Pendjari (Bénin) 1.26%

  •  W / Bénin : 0.34 %

  •  W/Niger :0.63 %

  • W Burkina : 0.09 %

  •  Arly (Burkina Faso) : 0.53 %

 

L’analyse de la distribution des lions a permis de constater que le lion est assez bien réparti, de manière homogène, avec une présence plus prononcée dans le Complexe Pendjari, ainsi qu'au niveau des limites entre les parcs et zones cynégétiques (souvent marquées par des cours d'eau).


L’étude a permis de constater que les pressions anthropiques sont très marquées et distribuées sur le Complexe W_Arly. Les pressions se manifestent beaucoup plus par la transhumance illégale et le braconnage.

Cette situation est une menace importante pour les populations de lions dans le WAP.

Le bétail reste une proie facile pour le lion mais les éleveurs conscient de leur présence installent des appâts empoisonnés qui déciment alors tous les carnivores qui s'y aventure.

Trois cas d’empoisonnement de lions ont été révélés en 2018 par l’administration de gestion du parc W Bénin cette année.

 

La mise en place d’un système efficace d’application de la loi sur l’ensemble du Complexe W_Arly est l’une des recommandations du présent suivi.

Du 1er Décembre 2017 au 30 Juin 2018  l'ACTAG-PRW  a été impliquée dans plusieurs projets :

- Ouvertures des pistes du W Bénin et W Burkina

- Ouvertures de sentiers de randonnées au W Niger

- Suivi des populations de lions dans le Complexe WAP

- Appui aux patrouilles de lutte anti-braconnage dans le Parc Régional W, au Bénin, Burkina Faso et Niger

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now